PRINCIPE DE LA LOCATION COURTE DURÉE

En quoi consiste la location courte durée ?

DE QUEL TYPE DE BIEN PARLONS NOUS ?

Le bail temporaire, également connu sous le nom de bail de courte durée, est utilisé pour la location de logements meublés pour des périodes allant d'une nuit à plusieurs mois, ce qui permet aux locataires de ne pas y établir leur résidence permanente.

QUELLES SERONT VOS OBLIGATION POUR L’ÉQUIPEMENT DE VOTRE BIEN ?

1.

Mobilier

Le logement doit être meublé et équipé de manière fonctionnelle. Il doit comprendre au minimum une literie avec couette ou couverture, une table et des sièges, un système d'éclairage, des rangements et des équipements ménagers en nombre et en qualité suffisante.

2.

Équipements électriques

Les installations électriques doivent être conformes aux normes de sécurité en vigueur et fonctionner correctement. Les prises électriques doivent être en nombre suffisant et facilement accessibles.

3.

Équipements de cuisine

Le logement doit être équipé d'une cuisinière avec une ou plusieurs plaques de cuisson, un réfrigérateur avec un compartiment de congélation ou un congélateur séparé, des ustensiles de cuisine et de vaisselle en nombre suffisant pour le nombre de personnes pouvant être accueillies.

4.

Équipements sanitaires

Le logement doit disposer d'une salle d'eau comprenant une douche ou une baignoire et un lavabo avec eau chaude et froide. Les toilettes doivent être séparées de la salle d'eau.

5.

Équipements de sécurité

Le logement doit être équipé d'un détecteur de fumée, placé dans le ou les lieux de circulation ou le salon, conformément à la réglementation en vigueur.

6.

Confort et équipements annexes

Bien que non obligatoires, il est recommandé d'offrir des équipements supplémentaires tels que des serviettes de bain, du linge de lit, une connexion internet, une télévision, un sèche-cheveux, un fer à repasser, etc., pour améliorer le confort des locataires.

ET VOS OBLIGATIONS LÉGALES ?

En tant que propriétaire vous avez certaines obligations légales si vous souhaitez faire de la location courte durée type Airbnb en France. Vous devez vous enregistrer auprès de votre mairie* et obtenir un numéro d'enregistrement, lequel doit figurer sur l'annonce publiée sur les plateformes de location. De plus, la durée de location ne doit pas dépasser 120 jours par an dans les villes de plus de 200 000 habitants, sauf si la mairie a mis en place une réglementation différente. Vous devez également collecter une taxe de séjour auprès de vos locataires et la reverser à la commune, souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les dommages éventuels causés par les locataires, respecter les règles en matière de sécurité incendie, d'hygiène, de salubrité et de bruit, et déclarer les revenus issus de la location sur votre déclaration de revenus annuelle et vous acquitter de l'impôt sur le revenu correspondant. 

 

*Il est important de noter que les réglementations peuvent varier selon la ville ou la région. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de sa mairie ou de son agence immobilière avant de mettre en location son bien sur des plateformes de location courte durée.

AU FINAL, À QUI S’ADRESSE LA LOCATION COURTE DURÉE ?

La location courte durée s'adresse aux personnes qui cherchent à louer un logement pour une durée limitée, que ce soit pour des raisons touristiques ou professionnelles. Cette solution offre des avantages tels que l'espace supplémentaire, la liberté et l'expérience authentique du lieu visité. Les plateformes en ligne de location courte durée proposent une grande variété de logements, allant des appartements aux chambres d'hôtes. C'est également une option intéressante pour les personnes ayant besoin d'un logement temporaire.

POURQUOI CHOISIR DE FAIRE DE LA LOCATION COURTE DURÉE ?

a

Élargir ses sources de revenus

En France, la location courte durée est en plein essor, avec plus de 40 millions de nuitées louées par des particuliers sur des plateformes en 2022.

Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour louer votre propre logement ?

Avec notre aide et notre soutien, vous pouvez facilement devenir un hôte prospère et bénéficier de tous les avantages de la location courte durée.

Alors, êtes-vous prêt à franchir le pas ?

Transformer votre logement inoccupé en source de revenus

En tant que propriétaire, vous connaissez l'importance de rentabiliser vos biens immobiliers, surtout pendant les périodes creuses.

La location courte durée peut être une solution rentable pour maintenir vos revenus, même lorsque les locations longue durée sont moins populaires. En proposant des séjours plus courts et flexibles, vous pouvez attirer de nouveaux clients et optimiser le potentiel de vos appartements à louer.

a
a

Rentabiliser son investissement

La location courte-durée est une excellente opportunité pour les propriétaires immobiliers de maximiser leurs rendements. Contrairement à la location traditionnelle, elle offre une rentabilité rapide et une plus-value conséquente sur chaque nuitée vendue.

En optant pour la location courte durée, vous pouvez augmenter significativement vos revenus locatifs et obtenir un retour sur investissement bien plus rapide.

Profiter d’un régime fiscal avantageux

En France, la location courte durée offre certains avantages fiscaux par rapport à la location longue durée ou à la location traditionnelle.

Tout d'abord, les loyers perçus par la location courte durée sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et non comme des revenus fonciers. Cela signifie que les revenus sont imposés différemment, avec un taux d'imposition progressif à partir de 11% pour les revenus les plus bas, jusqu'à 45% pour les revenus les plus élevés, au lieu d'un taux forfaitaire de 30% pour les revenus fonciers.

De plus, la location courte durée permet de déduire les frais liés à l'activité de location, tels que les frais de publicité, les frais de ménage, les frais de gestion locative, les frais d'assurance, etc. Ces frais peuvent être déduits du revenu imposable, ce qui peut réduire l'impôt sur le revenu à payer.

Enfin, la location courte durée peut permettre de bénéficier du régime fiscal de la micro-entreprise, qui permet aux propriétaires de logements de percevoir jusqu'à 72 600 euros de revenus annuels (pour 2023) sans avoir à créer une entreprise. Ce régime simplifié permet de bénéficier d'une exonération de TVA et d'un abattement forfaitaire de 50% sur le chiffre d'affaires, ce qui peut réduire considérablement les impôts à payer.

Cependant, il est important de souligner que les avantages fiscaux dépendent de la situation individuelle de chaque propriétaire et peuvent varier en fonction de la localisation géographique, de la taille du logement et de la durée de location. Il est donc recommandé de consulter un expert-comptable ou un avocat fiscaliste pour obtenir des conseils personnalisés sur les avantages fiscaux de la location courte durée.

LES DIFFICULTÉS QUE VOUS POUVEZ RENCONTRER À FAIRE DE LA LOCATION COURTE DURÉE SEULE

La gestion de la location de courte durée nécessite une approche spécifique. Vous devrez maîtriser toutes les étapes, depuis la réservation en ligne jusqu'au départ des clients, afin d'optimiser votre temps et vos finances.

1.

La gestion des réservations

Gérer les réservations de manière professionnelle peut être difficile si vous n'êtes pas habitué à la gestion d'une entreprise de location. Vous devrez être en mesure de communiquer avec les clients, de fixer les prix, de gérer les annulations et de répondre rapidement aux questions.

2.

La gestion des clés et des arrivées/départs

Si vous n'êtes pas sur place pour remettre les clés aux clients ou pour les accueillir à leur arrivée, vous devrez trouver une solution pour gérer la remise des clés. Cela peut être un problème si vous avez plusieurs clients qui arrivent et partent à des moments différents.

3.

La gestion de la propreté et de l'entretien

Vous devrez vous assurer que le logement est propre et bien entretenu avant chaque arrivée de client. Cela peut prendre du temps et être difficile à gérer si vous avez plusieurs réservations en même temps.

4.

La conformité aux règles locales

Dans certaines villes et régions, il peut y avoir des règles strictes sur la location courte durée, comme des limites sur le nombre de jours de location autorisés ou des taxes spéciales à payer. Il est important de connaître et de respecter ces règles pour éviter des problèmes juridiques ou des amendes.

5.

La gestion des commentaires et des évaluations

Les commentaires et les évaluations des clients sont importants pour attirer de nouveaux clients et améliorer votre réputation en ligne. Cependant, cela peut être difficile à gérer si vous recevez des commentaires négatifs ou des évaluations basses.

Réalisation & référencement Mon Site en Ligne

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.